201-809, route des Rivières, Lévis, G7A 2V2 418 431 7541

Médicaments

Mes prescriptions sont échues, que faire ?

Si vos prescriptions de médicaments sont échues, demandez à votre pharmacien de nous les faire parvenir par télécopieur au 418 431-7548.

J’ai un effet secondaire d’un médicament, que faire ?

Si vous croyez avoir une ALLERGIE ou un effet secondaire grave à un médicament, cessez le et rendez vous au service d’urgence si nécessaire. Avisez ensuite votre pharmacien et votre rhumatologue.

Si vous croyez avoir un effet secondaire à un médicament, contactez votre pharmacien qui saura vous aider. Il contactera votre rhumatologue au besoin.

Je vais mieux et j’aimerais cesser les médicaments, puis-je le faire?

La grande majorité des médicaments en rhumatologie sont prescrits au long cours. Vous devez continuer d’aller les chercher à la pharmacie tous les mois et les prendre même si vous vous sentez mieux. Sachez aussi que plusieurs médicaments contre l’arthrite peuvent prendre jusqu’à 3 mois avant de faire leur plein effet.

L’arthrite est une maladie chronique et le traitement de base est la médication. Si vous cessez un médicament, ses effets bénéfiques disparaitront. Si vous pensez vouloir cesser un médicament, contactez votre pharmacien et la clinique de votre rhumatologue.

À chaque rendez-vous avec votre rhumatologue, le traitement sera réévalué selon l’activité de l’arthrite et votre tolérance aux médicaments.

J’ai des nausées depuis que je prends le médicament Méthotrextate, que puis-je faire?

Le Méthotrexate peut causer des nausées. Le corps s’adapte habituellement et les nausées diminuent avec le temps. Vous pouvez essayer de le prendre le soir ou de prendre du gravol gingembre. Si les nausées perdurent après quelques semaines ou sont difficiles à tolérer, contactez votre pharmacien ou la clinique de votre rhumatologue. Nous avons des solutions.

Je viens de commencer l’hydroxychloroquine (Plaquenil) et j’ai des problèmes de vue, est-ce que cela peut être relié au médicament?

Certaines personnes peuvent avoir une vue plus embrouillée dans les premières semaines du début du Plaquenil, cela est bénin et tout à fait réversible. C’est l’œil qui s’habitue au nouveau médicament. Il ne s’agit pas d’une toxicité.

La toxicité oculaire qu’on surveille avec la prise de Plaquenil, appelée rétinopathie, ne survient pas avant 5 ans, et même après 5 ans de prise, cela reste un effet secondaire peu fréquent.

Il est recommandé de faire un examen chez l’optométriste dans le première année puis annuellement après 5 ans de prise.

Si vous avez des symptômes au niveau de vos yeux qui vous inquiètent, prenez rendez-vous avec un optométriste. Au besoin, il contactera votre rhumatologue. Ce médicament ne cause pas le glaucome ni les cataractes.